The Legend of Eternia

Acte II de la Prophétie : la Colère des dieux, Chapitre 1 : les Envoyés de l'Apocalypse...La guerre semant le Chaos sur Eternia les dieux veulent s'en méler. Quel rôle jourez vous dans cette histoire ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivé d'un démon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'arrivé d'un démon   Ven 11 Jan - 21:45

Jour noir comme tout les autres, un être s'approche de ce monde dans lequel vivent les démons, un inconnu de noir vêtu, une cape rouge accrochée à ses épaules et flottant dans l'air derrière lui. Le démon avançait sans crainte, laissant son aura noir l'envelopper totallement, un nouveau monde à visiter, de nouveau guerrier à rencontrer et donc, de nouveau combat à mener... Que demander de plus lorsqu'on est un démon vouant un culte au sang et à la mort? De plus, en ce lieu il était inconnu, personne ne l'avait jamais vu, personne ne connaissait son nom, sa puissance ou encore tout un tas d'autre chose le concernant. Il ne risquait pas de voir un imbécile portant le badge de l'armée Light surgir au prochain tournant pour tenter de le tuer, avant de finir éradiquer. Quoi qu'il en soit, le démon ne savait pas vraiment où il était, il ne savait même pas sur quel monde étrange il se trouvait, autant dire qu'il était totallement perdu mais, de toute manière, il n'avait qu'à trouver quelqu'un pour lui dire où il était, le reste ne lui poserait aucun problème; et puis en plus, les problèmes il avait l'habitude de les éliminer donc, il ne risquait pas d'en avoir.

Enfin en attendant, le démon devait trouver quelqu'un, de préférence de sa race, qui puisse lui dire où est-ce qu'il se trouvait. Si il tombait sur un autre être maléfique mais pas démon tel qu'un vampire, ça allait également mais par contre, si il tombait sur un ange ou autre de la sorte, cela allait finir en un véritable bain de sang. De toute manière, en ce moment le démon ne risquait pas de tomber sur qui que ce soit, en effet Garakan était passer maître dans l'art de la dissimulation d'énérgie, on pouvait aisément le prendre pour un débutant, le croire faible et se dire qu'il ne valait rien, cela était logique puisque le démon laissait passer un minimum de puissance. Pourquoi? Simplement parce que de cette manière, le guerrier pouvait pousser des êtres voulant prouver leurs puissances à se ruer sur lui et au final, il pouvait tout simplement monter ce qu'il valait vraiment. Quoi qu'il en soit, et comme vous l'avez sans doute compris, le démon se déplaçait en masquant son énérgie, l'aura derrière lui avait presque entièrement disparu et le démon s'arreta soudain en regardant tout autour de lui.


*Mais je suis où maintenant?*

Où est-ce qu'il se trouvait? Voila une exellente question qui se présentait, le démon était vraiment nul au niveau orientation alors, imaginez un peu ce qu'il devait éprouver maintenant qu'il était dans un monde totallement différent de son ancien. Enfin cela étant, c'était un monde en ruine, le lieu était dévasté et enflammé... Cela lui plaisait vraiment comme endroit; c'était le genre de lieu qu'il adorait vraiment et dans lequel il se voyait bien préparer sa prise de pouvoir. Il fut cependant sortit de ses pensées, quelqu'un arrivé, une aura se faisait sentir dans l'air, des bruit de pas ressonèrent contre le sol et ceux-ci, de plus en plus entendut, se rapprochaient de plus en plus du démon. Celui-ci masqua totallement son énérgie, il vallait mieux surtout sans savoir qui allait sortir de l'ombre. Il fit sortir ses griffes de sa main gauche et prit sa lame dans sa main droite. Equipé de ses griffes et de son épée, il était prêt et cela, peu importe ce qui allait sortir de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Sam 12 Jan - 4:13

Nero était venait juste de revenir dans sa ville natale qu'il avait quitté pour Ergoth. Il allait ça et là dans la ville démoniaque. Le démon avait créé des liens "d'amitié professionnel" avec deux personnes bien qu'il les haïsse au plus haut point : Tenebra, la petite princesse démone qui ne fait peur qu'à son peuple et Chaos le lèche-botte de service qu'il ne pense qu'à augmenter la portée de son pouvoir si infime presque inexistant. Son esprit était plus paisible après avoir massacré de nombreuses personnes avec le métamorphe qu'il s'était fait comme...allié ? Enfin plutôt connaissance positive. Il se reconcentrait sur ses buts principaux: Tuer son père, retrouver sa mère, anéantir les anges et, si possible, reprendre en main le gouvernement démoniaque. Il arriva face à la forteresse ardente qu'il avait fréquenté à cause de Tenebra. Il poussa la grille et s'infiltra dans la forteresse bien gardée. Enfin... pas si bien gardée que cela à son avis. Il s'avança d'un pas de plus en plus assuré. Il entra dans le manoir sans que les gardes ui pose de résistance et arriva dans le hall principal. L'escalier de marbre noir se tenait devant lui, les tableaux représentant des moments obscures de l'histoire d'Eternia étaient accrochés aux murs, des gargouilles les ornaient aussi. Il y avait quatre portes, une de chaque côté de l'escalier, une sur le mur de gauche et une sur le mur de droite. Nero traversa la pièce et se dirigea vers la porte à droit de l'escalier. Il l'ouvrit sans difficulté et continua jusqu'à arrivait au jardin de Tenebra. Il renfermait des plantes dangereuses mais qui n'étaient pas idiotes. Elles savaient lire l'aura des passants même si elle était dissimulées et n'attaquaient que les personnes plus faibles qu'elles.

Nero s'assit sur un banc de pierre et commença à contempler les plantes en face de lui. Leur receptacle floral avait une apparence squeletique et comportait des feuilles rouges visqueuses tandis que la fleur en elle même était attirante, presque envoutânte libérant une certaine fascination. Nero se leva pour l'admirer de plus près quand il ressentit une étrange sensation provenant des ruines. Il ferma les yeux pour ce concentrer mais il ne sentit plus rien. Etait-il fou ? Non, il avait bien ressenti quelque chose ! Convaincu que ses sens ne lui avaient pas joué de tour, il tourna les talons et se dirigea vers les ruines où il n'avait encore jamais mit les pieds.

Après quelques instants, il arriva face aux ruines. Il passa l'ancienne arche à moitié effondrée et continua à avançait de plus en plus pronfondément dans ce lieu inconnu mais étrangement famillier. Il était déjà venu ici mais quand ? Si seulement il pouvait demandé à son grand-père mais il était mort. La seul personne qui puisse répondre était celui qu'il détestait le plus... Soudain, il s'arrêta devant le spectacle jouissif qui s'offrit à ses yeux. Du feu éternel se trouvait au coeur des ruines ! Il brûlait continuellement sans ne jamais s'arrêtait peu importe les conditions. Nero se souvint de ce qu'il avait appris sur cela à l'école d'espionnage :" Durant votre voyage, il se pourrait que vous rencontriez un feu qui ne s'éteigne jamais quoi que vous fassiez. C'est un feu éternelle. Il n'abimera pas le milieu dans lequel il évolue mais blessera néanmoins chaque objet ou personne intrus au milieu lui-même."


Nero avança dans les flammes ne craignant pas le feu qui était son élément basique. Ses pas raisonnaient sur le sol de dalle. De plus en plus bruyamment, il se rapprochait de plus en plus du coeur des ruines de...de quoi d'ailleurs ? Il demanderait à Tenebra dès que possible... Mais en attendant, il fallait qu'il recherche l'objet de son pressentiment car il en était maintenant certain: il n'avait pas rêver ! Continuant sa progression, il clama de sa voix forte et sèche.

"Qui est-là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Tenebra
Seigneur d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 30
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Titre: Reine des Démons
Niveau: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Sam 12 Jan - 12:32

Ténébra avait quitté chaos il y a peut de temps et avait pas mal de choses à mettre en place pour leurs projets. Tôt ce matin, elle était retourner dans les souterrain de sa forteresse pour voir l'avancement de la création de "ses monstres" Ouroukai. de nouveau esclaves elfes avait été capturé la veille, la princesse s'occupa donc de faire la sélection, certain partirzait pour la prison et d'autres resteraient ici pour subir leurs transformation. La démone était contente du résultat, l'avancement était rapide, elle pourrait bientôt passer à l'action.

Puis un garde vint la prévenir que Néro était dans la demeure, La jeune femme se demandait bien ce qu'il venait faire. Elle congédia le garde et s'éclipsa à son tour. Elle marcha dans la foreteresse en direction des jardins, la où le garde avait vu le démon pour la dernière fois. La démone marchait silencieusement, sa longue robe de soie noire trainant sur le sol, ses longues cheveux noirs tombant en cascade sur ses épaules dénudées. Mais il n'y avait personne, étrange. mais soudain la princesse des Ténèbres sentit l'aura de Néro aux ruines, que faisait-il la bas ? et d'ailleurs elle sentait une deuxième aura mais dissimulée cette fois.

Ténébra prit la direction des ruines et avança discrètement. Elle apperçu Néro, elle cacha son aura pour qu'il ne détecte pas sa présence, elle voulait savoir pourquoi il était la avant de se montrer et elle n'avait toujours pas localisé l'autre démon. Elle attendit donc de voir ce qui se passerait avant d'intervenir.

_________________
Objets : Toak le corbeau de Chaos, la bague de Néro, sac de poisons, dagues, faux de l'apocalypse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Sam 12 Jan - 13:22

Le démon venait d'arriver dans un monde lui étant inconnu; il se trouvait dans des ruines et, alors qu'il était là, attendant l'arrivé d'une personne qu'il avait repéré depuis un petit moment, il masqua son énérgie et sortit griffes et épée pour se préparer à combattre, si besoin était bien entendu, évidemment, Garakan n'était pas un idiot, il bénificier d'une assez bonne vitesse ou encore d'une force assez grande mais, il ne connaissait en rien le niveau des guerriers de ce monde et, dès lors, foncer tête baisser afin d'attaquer un être arrivant, sans même savoir qui il était, aurait été pure folie, il valait mieux que le démon reste discret; qu'il masque cette aura qu'il avait eut tant de mal à controlée et, pour finir, qu'il patiente jusqu'à ce qu'il ait pu correctement analyser l'énergie de l'inconnu, cela en sachant très bien qu'il y avait une donnée pouvant l'induire en érreure, la personne approchant pouvait également dissimulé son énergie... Peut-être pas autant que le démon, car cela implique un contrôl presque parfait, contrôl que Garakan n'avait pas encore totallement maîtrisser à dire vrai, mais il pouvait réduire volontairement son aura démoniaque pour se faire croire plus faible.

Finallement, l'homme arriva. Garakan se servait alors de la lame de son épée comme d'un miroir, ne la laissant pas voir pour ne pas se faire repéré mais, la méttant tout de même correctement pour pouvoir identifier l'être qui était là... Un homme, démon vut l'aura, assez puissant à preière vue, ne semblant pas masquer son aura vu la manière dont celle-ci parvenait au démon. Ainsi, il était sur de sa force brute au point de s'approcher d'un être dissimulé sas même prendre le soin de la cacher? Cela était surprenant, certes, c'était odacieux mais cela pouvait également être vu comme une folie. De ses nombreux entraînement, le démon avait apprit qu'il valait parfois mieux jouer les faibles pour pièger un énnemi plutôt que de lui montrer toute sa puissance dès le début. En effet, un combat à mort ne se joue jamais à grand chose et, très souvent, ce n'est pas le plus fort qui l'emporte mais simplement le plus intelligent. En voyant directement la force de son adversaire, il y avait toujours moyen de trouver une faille mais, si son énergie est masquer, on risque de se faire prendre au piège... Quoi qu'il en soit, le démon venait de parler d'une voix forte et sèche, demandant qui était là; comme si Garkan allait gentillement répondre sans même savoir face à qui il était... L'inconnu était assez proche maintenant, si Garakan le voulait, il aurait pu le pieger; il enleva sa cape sans faire le moindre bruit, son but étant de détourner l'attention de son adversaire. En effet, en créant une boule de feu énergétique, il pourrait propulser la cape et faire croire qu'il s'agissait de lui-même se déplaçant très vite et ainsi, il pourrait profiter de cette diversion pour séparer la tête et le corps de l'inconnu mais, en même temps, cela ne lui aurait pas servit à grand chose éxepté à analyser la force des combattant de ce monde.


*Il ne se méfit pas, il m'a clairement maisser voir qu'il était là en ne masquant pas son énergie, il a parler de façon clair et sans crainte et donc, je doute qu'il s'attende à piège... Je pourrai peut-être l'avoir... Mais qu'est-ce que?*

Une autre présence, quelqu'un d'autre venait d'arriver sur les lieux. Cette personne là masquait son énergie mais Garakan pouvait tout de même la sentir. Comment? La raison à cela était simple : Lorsqu'on masque son énergie, il reste toujours un fin filet d'aura qui flotte dans l'air; celui-ci est presque impossible à repèrer mais, tant que le dissimulation de l'aura n'est pas parfaite, chose pratiquement impossible, on peut le sentir si on a été entraîner à cela. Justement, lors de son entraînement avec l'ermitte, celui-ci savait quels périlleux combats attendraient le démon ancestral sur sa route en enfer et donc, il avait juger bon de lui apprendre à sentir cette aura afin qu'il ne se fasse pas pièger et tuer de façon inutile. Il avait donc pu sentir la présence de l'autre personne, c'était également un démon mais, il lui était impossible de savoir si il s'agissait d'un homme ou d'une femme; en effet, ce genre de détail ne pouvait être découvert qu'à la vue et, donc, même le contrôl si précis de l'aura ne servait à rien au démon dans un tel cas de figure.

Il y avait donc deux démons se trouvant sur les lieux en plus de Garakan, si il attaquait le premier, le deuxième risquait d'intervenir ou encore de prévenir d'autre guerrier et, Garakan savait qu'il valait mieux ne pas se faire directement pourchasser par ceux de sa race qui plus est. Il pourrait, de toute manière, connaître le niveau de ses adversaires, des guerriers de ce monde, à bien d'autre occasions et puis, c'était mieux d'éliminer un ange qu'un démon pour connaître connaître ce détail; en plus, attaquer l'adversaire comme cela ne lui aurait pas montrer la force du gerrier puisqu'il ne lui laisser aucune chance pratiquement, il était vrai qu'en voyant les choses comme ça, on le comprenait... Il fallait croire que seule l'envie de sang qui habitait ce tueur sans scrupule l'avait pousser à imaginer son attaque. Quoi qu'il en soit, il devait agir vite à présent, l'homme avait déjà demander qui était là, si le démon ne réagissait pas, la réaction serait sans doute de le prendre pour un être voulant se cacher et donc, un ennemi. Le démon rangea son épée mais laissa ses griffes bien en évidence, il n'allait pas non plus se présenter sans la moindre protection; il sortit donc de sa cachette, laissant toujours son aura masquer et dit d'une voix aussi froide que la mort elle-même.


"Voila une question qu'on ne m'avait plus poser depuis bien longtemps... Garakan Hell dérnier démon Ancestral; et puis-je également connaître vos nom à tout les deux? Oui, je te parle à toi aussi qui est tapis dans l'ombre!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Dim 13 Jan - 12:45

Nero attendit une réponse qui se fut longue. Pendant ce temps, il scruptait le moindre petit détail étrange, guettait le moindre son, il se tenait près à attaquer malgré les apparences. Le temps que mit le démon à répondre parut lent aux yeux de Nero qui haïssait attendre. La journée commençait à touchait à sa fin et la nuit approchait à grand pas. Les premières étoiles commencèrent à apparaitre même s'il restait encore deux bonnes heures avant que leur mère, la Lune, n'apparaisse. La ville était construitede sorte que le soleil n'éclaire pas, ou du moins le plus possible de ses rayons mais que au contraire, la Lune brille de mille éclats. Nero n'avait jamais compris comment cela était possible mais pour l'instant il s'en fichait. Il voulait savoir qui était derrière l'aura qu'il avait ressentie. Il ne remarqua rien d'étrange si ce n'ait un vent glaçé provenant de derrière lui. Il n'était pas normal qu'une petite brise se fasse sentir dans ces ruines entourées de murs effondrés et de feu éternel. Malgré que ce vent ne soit aps naturel, Nero n'y pretta aucune attention; ce n'était pas cette aura qu'il avait ressenti quelques instant auparavant lorsqu'il se tenait devant la plante carnivore.

Soudainement, un démon sortit de sa cachette et Nero déguaina Ombre avec une rapidité et une dextérilté incroyable le pointant sur le jeune homme qui se présenta. Lorsque celui-ci annonça qu'un deuxième démon se tenait derrière lui, l'arme à feu du petit-fils Sparda changea de direction et se pointa vers l'endroit où le troisième démon qui commençait à apparaitre se trouvait. Ce n'était pas "il" mais plutôt "elle". Tenebra se trouvait là non loin des deux démons dans toute sa spleundeur. Ses cheveux noirs luisant sous le reflet des flammes qui entourait le lieu retombaient sur ses épaules, ses yeux d'un rouge rubis ressortait de son fin visage pâle; elle était radieuse comme toujours. Nero fronça les sourcils et lança un regard noir envers cette personne qu'il méprisait au plus au point malgré qu'il soit son allié. Elle l'espionnait ?? Comment avait-elle osée le suivre ? La colère de Nero commença à apparaitre et à se lire dans son visage, son aura changea soudainement devenant plus violente et cruelle, les yeux du démon devinrent rouge pour se préparer au combat. Il se mit en retrait d'un bond vers l'arrière pour pouvoir avec ses deux interlocuteurs face à lui car il ne connaissait pas l'autre démon.Nero demanda de sur un ton agressif et antipathique en s'adressant à Tenebra.


"Comment ose-tu me suivre ? Depuis quand suis-tu tes..."alliés" ??? Que je sache cet endroit ne m'est pas interdit misérable "Princesse" !!"


Continuant de pointer le princesse chaotique de son arme à feu, le doigt sur la gachette prêt à tirer au moindre mouvement suspect de la démone. Puis il essaya de se calmer et d'aborder un sourire plutôt sympathique et agréable envers l'autre personne qui suivait le conflit entre Tenebra et Nero cela fut dur mais il y arriva. Garakan était à peu près de la même taille que Nero, il avait de court cheveux et des yeux d'un noir intense qui ressortait de son visage d'une grande candeur. Ses canines en pointe lui rappeler celle d'un vampire mais à l'oeil nu on remarquait que Garakan n'en était pas un. Il portait des vêtements étranges mais qui étaient dans le style de ce que Nero aimait. Mais celui-ci n'en avait jamais vu en ayant parcourut le monde d'Eternia. Puis les mots "démon Ancestral" lui revint aux oreilles. Peut-être avait-il connut son grand-père, Sparda... Il faudrait qu'il lui demande quand Tenebra serait absente.

"Excuse-moi pour cette courte attente. Je suis Nero Sparda, petit-fils du Grand Démon Sparda qui mena une lutte impitoyable contre les anges avant qu'il l'exécute lors d'une embuscade... Dit-moi Garakan, tu ne viens pas d'ici, n'est ce pas et que fais-tu dans ces ruines ?"


Nero sentait que le démon n'était pas comme les autres de ce monde. Son aura dégageait quelque chose de spécial qu'il pouvait percevoir malgré qu'il l'ai masquée. Ses vêtements aussi n'étaient pas ordinaire. Pleins de détails laissait penser cela à Nero qui mit sa tête de façon à voir ses deux interlocuteurs près à combattre au moindre geste agressif envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Tenebra
Seigneur d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 30
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Titre: Reine des Démons
Niveau: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Dim 13 Jan - 13:06

Ténébra était repéré par Garakan, comment avait-il fait ? elle dissimulait son aura depuis son arrivée. Le démon à du être entrainé à repérer les aura sous toutes leurs formes, la démone en fut impressionnée. Mais maintenant qu'elle était découverte, elle n'avait plus de raison de se cacher, elle arrèta de dissimuler son aura ténébreuse et sorti au clair de lune. Néro lui ne l'avait pas repéré et fut extrêmement contrarié par le faite qu'elle se soit cacher.

Il pointa son arme à feu sur elle et lui fit des reproche. le visage de la princesse resta impassible et calme, elle croisa ses bras sur sa poitrine et répliqua.

"excuse moi de te reprendre mais d'une je ne te suis pas, je venait simplement voir ce que tu faisait dans ma foreteresse car ses ruines en font encore parti. Et vu que j'occupe une si grande place dans ton petit coeur, je me voyait mal débarqué comme ça à te salué comme un vieil ami. Surtout en présence d'un démon dont je ne connait pas les intentions"

Sur ses mots, elle reporta son regard sur Garakan. Ses yeux rouges rubis le fixait comme pour lire dans son âme. Elle n'avait nullement l'intention de se battre surtout en ce lieu qui était autrefois sacré pour les démons. Elle voulait simplement en apprendre plus sur cet individu étranger à leur monde.

Contrairement à elle, Néro était vraiment sous tension et demanda directement au démon de s'expliquer sur sa présence. Ténébra ne bougea pas, attendant de voir ce qu'il allait répondre.

_________________
Objets : Toak le corbeau de Chaos, la bague de Néro, sac de poisons, dagues, faux de l'apocalypse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Dim 13 Jan - 18:08

Le démon sortit finallement de sa cachette après avoir sentit l'aura d'un deuxième être maléfique; dès que cela fut fait, il se retrouva avec le canon d'un revolver pointée vers lui mais, il ne s'en souccia pas plus que cela. Il apprit à l'homme le menaçant de son arme qu'un autre démon été sur les lieux et, éffectivement, une jeune fille sortit, se montrant clairement sous le clair de lune qui commençait à appraître doucement. Apparement, ces deux démons se connaissait déjà et, le fait que la jeune démone ait cacher son aura ne lui plaisait pas... Il se tourna vers elle, pointant son arme vers la jeune fille, la tenant en respect avec son revolver, il commença à s'emballer sur la jeune fille et, Garakan pu en faire un portrait plutôt imprécis sur cette première impréssion : Apparemment, le jeune homme était quelqu'un d'impétueux; il réagissait au quart de tour et, son style vestimentaire était plaisant aux yeux de Garakan; il devait être un de ces démons qui se bat pour un rien mais dont la puissance est redoutable, un être qu'il valait mieux connaître comme un allié que comme un énnemi. La jeune fille elle semblait ne pas vouloir réagir, les bras croisés sur sa poitrine, elle paraissait se moquer de tout ce que disait l'autre démon... Calme, froide et vêtue de noir, prenant les autres de haut en voulant avoir le dernier mot... Cela rappelait quelqu'un au démon mais qui? Difficile à dire.

En tout cas, cette scène plaisait à Garakan; c'était très instructif et, grâce à leur réaction à chacun, le démon pouvait plus ou moins dire comment il se comportait. Si il devait se battre face à eux, il savait par exemple qu'il aurait interet à vite attaquer la jeune fille pour qu'elle ne puisse réagir alors que le démon, lui, il aurait du jouer avec afin de l'énerver et de parvenir à le pieger. Le démon ancestral avait un petit sourire sur le visage, Néro avait appelé la jeune fille "princesse"... Ainsi elle était de sang royal? Bien, encore un détail intéressant; il en apprenait beaucoup grâce à ces deux démons qui se battait pour si peu. Mais par contre, lui était toujours inconnu pour les deux autres êtres, ils ne savaient rien de lui mis à part son nom et cela était encore une chose jouant à l'avantage de Garakan. Après tout, même si certaine chose pouvait se deviner sur lui, il ne pourrait jamais savoir des choses pouvant le pieger puisqu'il n'intervenait en rien dans leure discution.

Enfin, façon de voir les choses puisque soudain, il sentit tout les regards sur lui. Le jeune homme le regardait avec un air sympathique mais, qui se voyait forcé; la question était de savoir si paraître sympathique avec Garakan était dur ou bien, si c'était parce qu'il était en colère à cause de la jeune fille. Bah, de toute manière le démon se moquait totallement de la gentillesse dont on faisait preuve à son égard; au contraire il préférait même qu'on l'énnerve car, au moins, si il devait un jour tuer l'autre; il le ferrait avec encore plus de sadisme que si c'était une personne aimable. Encore une fois, il voyait deux comportement bien différent, la jeune fille restait toujours dans son coin sans rien dire alors que le jeune homme, au contraire, semblait plus véhément; il semblait être présser de connaître tout les détails de l'éxistence du démon puisqu'il reprit la parole auprès de lui. Il lui délivra donc son nom : Néro Sparda... Sparda? N'était-ce pas ce redoutable démon qui avait était l'un des derbier démons ancestraux avec son père? Si cela devait être cet homme, bien, si Néro avait le sang d'un tel démon dans ses veines, sa valeure devait être bien grande. Le démon demanda alors si Garakan venait de ce lieux et, il lui demanda également ce qu'il faisait dans ces ruines. Le démon répondit de sa voix macabre.


"Tu es très obsérvateur Néro, je viens éffectivement d'un endroit bien distant de celui-ci mais, je suis désireux de ne pas parler de ce lieux. Ce que je fais dans ces ruines ne concerne que moi je pense alors, disons juste que je visite un lieux royal d'après ce que j'ai compris..."

Le démon fit alors un sourire plutôt étrange; ce n'était pas qu'il provoque le démon, c'est juste qu'il avait apprit à garder ses affaires juste pour lui! En d'autre termes, il ne comptait pas parler de son passé, son présent ou encore son futur à qui que ce soit, ni maintenant, ni jamais. Garakan était du genre provocateur, ne se moquant pas des autres mais ne les prenant pas au sérieux pour autant et, cela lui avait déjà valu quelques cicatrices. Le démon regarda alors avec attention la jeune fille, elle n'avait toujours rien dit, et elle avait toujours le revolver de Néro pointé droit sur elle. Il la regardait avec attention et se souviens de ce qu'elle avait dit à Néro... Il ne s'aimaient pas mais été alliés; cela était futil car, si on ne supporte pas l'un de ses alliés on finit toujours par le trahir. De toute manière, le démon n'avait que faire de leur histoire, il se moquait bien des liens qui les rattachaient l'un à l'autre mais, par contre, il détestait ne pas avoir de réponse à ses questions et il s'adressa donc directement à la jeune fille sans se souccier qu'elle soit princesse ou autre.

"Te crois-tu vraiment suppérieur? Crois-tu que ton rang de permet tant de condéscendance? Je t'ai demander ton nom... Mais peut-être as-tu peur de le dire à un démon dont tu ne connais pas les intentions? Quant à toi Néro, je te conseillerai de baisser ton arme car n'oublie jamais que, si tu pointe ton arme sur un démon sans le tuer, celui-ci ne l'oubliera pas et il ne te retera pas lorsqu'il en aura l'occasion!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Mer 16 Jan - 18:37

Nero avait bel et bien eu raison, Garakan venait d'autre part et certainement qu'il avait connu ou entendu parler de son grand-père. Il ne voulait néanmoins pas dire ce qu'il faisait dans les ruines, chose que Nero compris car souvent, il mentait ou passer sous silence les raisons de sa venu en un endroit. Surtout quand cela était important.

Le soleil était totalement couché, l'astre de Lumière avait disparut pour laisser place à sa soeur qui aparut au loin. Une brise embaumée des parfums putrides que les plantes et autres créatures protégeant la forteresse rejetaient. Des rayons argentées traversèrent les cavités des murs effondrés et aboutissaient dans un lieu proche d'où se tenait les trois êtres démoniaques. La reine de la nuit monta peu à peu pour rejoindre ses filles qui brillait d'un éclat qui illuminait le ciel d'un sombre noir épais.

Lorsque Garakan eut fini son discours, Nero appuya sur la gachette d'Ombre. La balle partit droit vers Tenebra et fonça vers son épaule droite et percuta la tête humérale où elle s'y logea. Nero tourna les talons vers le démon , il lui lança un regard noir. Son visage avait changeait et l'on pouvait lire à présent qu'il était énervé. Il n'aurait pas osé tirer sur Tenebra alors ? N'aurait pas osé la tuer ?? Pour quoi le prenait Garakan ? Un esclave voué à Tenebra ? Un mercenaire qui lui obéit au doigt et à l'oeil ? Certainement pas !! Ses yeux abandonnèrent leur couleur habituelle et se teintèrent d'un rouge éclatant. Il était près à se battre et débrida l'énergie ténèbreuse dont il limitait le flux.


"Alors comme ça je ne tuerais pas Tenebra ? Tu me prends pour quoi ? Son esclave ? Un mercenaire qui lui obéit au doigt et à l'oeil ? Je ne qualifie même pas de son allié et si je pouvait la tuer je le ferai."

En effet, ses parents avaient perpétué la tradition des Sparda et le jeune garçon était lié à Ténèbra avec un pacte démoniaque. Celui-ci devait se renouveler tout les 1000 ans. Le démon n'accepterait plus de faire ce pacte et dès que le sort serait levé, il n'hésiterait pas à tuer la princesse démoniaque.

Nero était prêt à affronter Garakan. Il ne le fit pas de suite, il attendait la prochaine remarque qu'il lui ferai. Il sentait que celle-ci n'allait pas tarder car le démon avait l'air de faire des reflexions à tout le monde. D'ailleurs, Nero avait une sorte de conseil à donner à ce nouveau venu sur les terres d'Eternia.

"Au lieu de faire des remarques aux autres applique déjà toutes celles qu'on ta fait jusqu'à maintenant. Occupe-toi de tes affaires et pas de ce que je fais... Et puis, garde ces remarques si tu ne veux pas devenir ennemi avec tout les habitants d'Eternia. D'ailleurs fait attention, il pourrait tous s'allier contre toi et à se moment là peu importera leur race, tu sera la cible !"

Tenebra n'avait pas l'air de bouger. Avait-elle ressenti la douleur ? Nero ne le pensait pas car elle résister aux coups les plus douloreux. Avait-elle enlevé la balle ? Il n'en avait aucune idée et s'en fichait complètement. Il serait quand même plus logique qu'elle l'enlève car la laisser l'empêcherait plus tard de réaliser certains mouvement plus complexe lors de combats importants.

Nero continuait à regarder Garakan, il aurait bien aimait pouvoir s'entendre avec le nouveau venu mais leur caractère semblait provoquer des étincelles. Etais-ce juste un mauvais départ où finirait-il par s'entedre ? Seul l'avenir le dira...
Revenir en haut Aller en bas
Tenebra
Seigneur d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 30
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Titre: Reine des Démons
Niveau: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Mer 16 Jan - 21:00

la tension montait de plus en plus du coté de Néro, Ténébra le sentait et le savait pour connaitre son caractère. Comme elle ne disait rien pour garder son calme elle aussi face aux deux démons, Garakan eu l'impression qu'elle le prenait de haut

"mon titre de princesse n'ai qu'un rang, je n'en ai que faire. Je ne souestime jamais aucune personne retient cela Garakan. Je m'appelle Ténébra"

Et allait répliqué autre chose mais le démon avait provoqué ouvertement Néro et celui ci réagis de la façon la plus stupide qu'il pouvait faire : il appuya sur la détente de son arme et une balle vint se loger dans l'épaule droite de la princesse. Celle ci grimaça et posa sa main sur sa blessure, du sang sombre en tachait a présent sa peau blanche.

"crétin..."

Jura-t-elle entre ses dents. Elle était dans un état de colère extrême à présent, Néro ne l'avait pas encore vu ainsi, ses yeux commençaient à devenir de plus en plus sombre, mauvais signe. La démone sera les dents et entra ses doigts dans la plaie et retira la balle elle même. Puis elle garda le projectile dans sa main un instant. Les jointures de sa mains blanchir tellement elle serait fort. Puis cette main s'auréola d'une aura noire, l'aura de ténèbre de la démone montait également en puissance intérieurement. Elle façonna le projectile a sa manière afin qu'il devienne perçant. néro ne fesait nullement attention à elle. Elle lança donc la balle dans sa direction avec une force égale à celle de l'arme du démon et la balle se logea à son tour dans son épaule.

"tien récupère la, pauvre idiot il te provoquerait pour que tu te suicide tu le ferait pour lui prouvé que tu en est capable aussi ?"

_________________
Objets : Toak le corbeau de Chaos, la bague de Néro, sac de poisons, dagues, faux de l'apocalypse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Mer 16 Jan - 22:19

La tension montait de plus en plus chez le démon apparement, celui-ci ne savait vraiment pas garder son sang froid d'après ce que pouvait voir Garakan. Bien, cela était assez intéressant, il en apprenait de plus en plus et, même si il n'avait aucunement besoin d'en apprendre d'avantage sur les êtres de ce lieux, apprendre cela pouvait lui être utime quand à son futur en ce monde. La jeune fille semblait légèrement véxée que le démon lui ai parler de la sorte, un peu comme si elle n'était en fait rien d'autre qu'une fille croyant que tout lui était acquis et qui, dès lors, se permettait même d'ignorer les êtres tel que lui ou, que n'importe qui d'autre d'ailleur. Elle lui dit que son titre de princesse n'était qu'un rang et qu'elle ne prenait personne de haut, le démon sourit discrétement; alors ainsi elle n'était pas aussi calme qu'elle ne voulait le faire paraître? Bien, il semblait que tout les démons d'Eternia soit des personnes facile à énervé, le fait de s'être entraîner avec un archange donnait donc un avantage à Garakan puisque lui, contrairement aux autres, était capable de garder son calme en toute situation, et cela peu importe ce qui se déroulait autour de lui.

Le démon dit également à Néro qu'il ferrait mieux de baisser son arme si il ne voulait pas tirer et, celui-ci sembla le prendre comme un affront. Il appuya sur la détente et la balle, avec une vitesse folle, fonça se loger dans l'épaule de Ténébra. Alors ainsi, la moindre petite remarque était prise comme une insulte par Néro? C'était tellement futile, tellement idiot en fait... Le démon regardait maintenant Garakan avec un regard noir, la colère déformant ses traits, il semblait prêt à se ruer sur le démon ancestral sans perdre une seconde de plus. Les yeux de Néro se teintèrent de rouge, une aura démoniaque se déploya autour de lui bien que Garakan sentait que celle-ci était limitée. Le démon ferma alors les yeux alors qu'un large sourire se déssina sur les lèvres du démon. Néro se mit à hurler sur Garakan en lui demandant si celui-ci pensait que le jeune homme était un vulgaire esclave au service de ténébra... Alors ainsi un simple coneil lui faisat penser que Garakan avait si peu de respect pour lui? Cela était amusant, le démon sourit avant de répondre d'une voix sombre.


"Oh, du calme Néro, pas besoin de t'énnerver de cette manière... Je n'ai jamais dit cela, je n'ai jamais insinuer que tu était un chien obéissant car, à mes yeux, un démon qui ferrait cela ne mérite pas le rang de démon. Je me suis juste permis de te donner un conseil car, je sais très bien qui si c'était sur moi que cette arme avait été pointée, tu serais mort à l'heure qu'il est."

Voila encore une phrase que le démon risquait de prendre comme une insulte; certes, cela n'était pas le cas mais cela dit, il risquait de croire qu'encore une fois le démon le provoquait et cela... Cela aurait pu donner lieu à une situation assez catastrophique. Le démon Néro avait dit à Garakan qu'il ferrait mieux de se meler de ses affaires, qu'il devrait garder ses remarques afin de ne pas finir par devenir énnemi avec l'univers tout entier. Garakan éclata alors d'un rire sans joie, un rire froid et sans état d'âme, un rire glacial et cruel qui le faisait passer pour un dément. Se battre était une chose que le démon aimait, il avait toujours apprécier se battre et cela, peu lui importait le nombre d'adversaire ou de blessures avec lesquelles il sortait d'un combat. Autant dire que la simple idée de se battre avec un univers entier était une chose qu'il trouvait amusante car, même si il était sur de mourir sous les coups, il en tuerait un maximum avant de se laisser emporter par la faucheuse. Le démon sortit alors son épée et la tendis vers son adversaire.

"Si tout les êtres de ce monde veulent me défier, qu'ils viennent! Cela ne me dérange en aucun cas et après tout, plus il y aura d'adversaire, plus j'aurait de mort à mon palmarès. Cela étant, j'aime ton caractère, tu es le genre d'être à ne pas se laisser faire alors, j'avoue que me battre avec toi n'est pas une chose m'attirant vraiment en ce moment mais, je ne suis pas non plus du genre à me laisser faire donc... La balle est dans ton camps à présent."

Le démon planta alors son épée dans le sol, preuve qu'il n'était pas désireux de se battre mais, cela étant, il n'était pas stupide et encore moins suicidaire, aussi avait-il mit un piège en place au cas où cela serait nécéssaire. Le démon ferma alors les yeux attendant une réaction du jeune homme et c'est alors qu'une chose inattendue se produisie, la jeune démonne avait enlever la balle de son épaule et celle-ci avait été envoyer, avec une vitesse et une force assez impréssionnante, dans l'épaule du jeune homme... Les choses allaient probablement s'animées, cela était mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Dim 20 Jan - 9:13

Nero se retourna vers Tenebra et sourit d'un sourire plus en plus diabolique et sournois. Ce sourire s'accentua en un rire démoniaque, s'il ne s'était pas arrêter on l'aurait pris pour un psycopathe. Il passa la main dans ses cheveux et expliqua a Ténèbra.

"Madame la Princesse aurait une trop petite mémoire ? Vous avez visé quel bras ? Le droit, oui c'est ça et mon bras droit c'est ? Le bras d'Ifrit exactement et donc ? C'est la seule partie où je ne ressent pas la douleur..."

Il se moqua d'elle avant de reprendre sur un ton beaucoup plus serieux et provocateur. Son regard et son visage souriant renforcèrent la provocation par laquelle il se moquait de Ténèbra.

"Votre Majesté ne sait-elle pas que celui qu'elle a comme...connaissance, celui qu'elle a affronté, celui qu'elle voit habiter sa ville ne crains pas la douleur sur son bras droit ? Il me semblait pourtant te l'avoir dit à maintes et maintes reprise, princesse de pacotille. Et puis regarde bien cette balle que tu m'as envoyé, tu de la trouvera plus !!"


Le bras de Nero s'enflamma d'une lueur noire et sombre. L'énergie des Ténèbres qu'il dégageait était incroyable, semblable au feu de l'Enfer eux-même. La chaleur qu'il dégageait était aussi d'une très grande puissance. D'un coup, les flammes disparurent et la balle d'argent fut expulsé de l'entaille dans l'épaule de Nero. Le jeune démon la rattrapa dans sa main: elle fumaient et était noircie par les pouvoirs donc le fils de Dante avait fait preuve. Il ferma légèrement sa main gauche et la balle tomba en poussière. Il ne fit pas plus attention à la démone et se reconcentra sur le nouveau venu. Il était toujours faché contre lui mais semblait avoir étancher sa colère sur Tenebra. Il rangea donc son arme et repris d'un ton plus calme mais tout du moins avec un air sérieux et plus calme qu'auparavant.


"Bien... Recommençons depuis le début, je pense que cette rencontre entre nos deux personnes à créer une altercation qui n'a pas lieu d'être, enfin pour l'instant. Si tu es d'accord, je te propose d'oublier tout ce qui viens de se passer, tout ce que tu as vu, entendu, touché ou même senti. Est-tu d'accord pour un nouveau départ ou préfères-tu livrer bataille ? Le combat ne me dérange guèrre c'est juste que je suis lassé de ne trouvait personne à ma hauteur, ni même cette Princesse qui devrai nous mêner vers le triomphe des êtres maléfiques..."

Nero avait rangée toutes ses affaires et puis, d'un coup, le vent se leva et de l'eau glaçée tomba sur eux. Il pleuvait. L'eau coulait le long des cheveux de Tenebra et finit par un plongeon sur le sol tandis que lorsque la pluie coulait contre Nero, cela ne lui faisait ni chaud, ni froid. Il ne prenait pas la peine de ressentir la chaleur. Cela ne lui aurait servit à rien sachant que la douleur apparaissait avec les sensations. Nero s'avança calmement vers Garakan et lui proposa de le suivre pour se rendre chez lui. La maisson qui portait le numéro 115 était devenu le lieu de résidence de Nero depuis que son père l'avait quitté et sa mère avait mystérieusement disparue. Il l'avait aménageait et contrairement aux autrees maison, plus un insecte ne grouillait dans la maison à cause de la forte énéergie Ténèbreuse qu y régnait. L'enseigne qui écrivait "Devil Never Cry" devait encore être réparé. En effet, seul les lettres désignant 'D vil ev r c y" apparaissait encore normalment. M'enfin cela serait fait dès que possible. Nero tourna les talons et avança pour amener Garakan dans sa demeure. Nero resta sur ses gardes quand même. L'étranger n'avait pas encore accepter de reprendre tout depuis le début et puis quand bien même il accepterait, il ne le connaissait pas suffisament.
Revenir en haut Aller en bas
Tenebra
Seigneur d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 30
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Titre: Reine des Démons
Niveau: 5
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Dim 20 Jan - 12:43

Néro se tourna de nouveau vers la princesse des ténèbres et la provoqua ouvertement. Ténébra savait pertinament qu'il ne ressentirait aucune douleur du bras droit mais en réalité elle s'en fichait, il l'avait vexée et elle avait de plus en plus de mal a controler sa colère et donc les ténèbres qui s'animaient en elle.

Elle serra les poings, ses ongles entrant dans sa chairs, elle saignaient un peu. Si elle ne se retenait pas il y aurait déja un moment qu'elle l'aurait attaquer mal elle se devait de rester calme car elle sentait que les ténèbres l'envahissaient totalement et qu'elle devindrait incontrolable si elle se laissait aller à ses pulsions.

"pourquoi fait tu tant de cas de moi alors si je ne suis qu'une merde pour toi ? a j'oubliais, tu as prété serment ..."

Sur ses mots elle s'éloigna un peu des deux démons pour se calmer. Elle se dirigea vers le feu éternel qui l'apaisait. Elle passa doucement une de ses mains entre les flammes qui dansaient sans ressentir aucunes douleurs ni brulure.

_________________
Objets : Toak le corbeau de Chaos, la bague de Néro, sac de poisons, dagues, faux de l'apocalypse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Jeu 7 Fév - 15:45

[Garakan vient plus ? T_T ?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Jeu 7 Fév - 16:01

Alors que Néro venait de recevoir à son tour la balle dans son épaule, celui-ci se tourna vers Ténébra et commença à rire comme un dément. Cela était intéressant, ainsi le démon semblait tout ignoré de la douleur mais, sans doute y avait-il une explication à cela. Garakan lui ne bougeait pas, il observait silencieusement, il était en train d'apprendre bien des choses grâce à ces deux démons qui ressemblaient, il est vrai, plus à des enfants se disputant pour n'importe quoi qu'a des être démoniaque. Les démons de ce monde semblait être très enfantin mais leure puissance semblait grande, dans un tel cas, Garakan avait beaucoup à apprendre d'eux et inversement. Néro finit par cesser de rire, il passa sa main dans ses cheveux et enfin l'éxplication tomba. Ainsi, ce démon ne ressentait nullement la douleur au niveau de son bras droit? Ainsi, il ne pouvait éprouver le moindre mal à cet endroit? intéressant, très intéressant même mais, ces deux démons se rendaient-ils compte qu'ils divulgaient des informations vitales à un parfait inconnu et, qui plus est, un inconnu avide de pouvoir? Sans doute ne pensaient-ils pas à cela actuellement mais, ils auraient dût car, voila le genre d'information que Garakan Hell ne risquait pas d'oublier.

Le petit-fils de Sparda se mit alors à provoquer ouvertement la princesse, la dirigeante du camps démoniaque d'après ce qu'avait compris le démon ancestral... Et bien, cela faisait longtemsp qu'il n'avait pas vu un dirigeant de camps si... passif. oui, c'était le mot juste; Néro la provoquait, il se moquait de la jeune fille ouvertement et pourtant, celle-ci semblait ne pas vouloir réagir plus que cela... il n'y avait pas de doute, en un lieu comme celui-ci, la puissance de Garakan ainsi que son charisme qu'il avait développer à la tête de son armée démoniaque allait lui donner un grand avantage sur les autres. Enfin, pour le moment là n'était pas la question. Néro dit à la jeune princesse qu'elle ne retrouverait plus la balle; Garakan ouvrit alors les yeux et laissa passer un peu de son aura; de cette manière, le dernier démon ancestral allait pouvoir s'impreigner du pouvoir de Néro, ce faisant, il pourrait analyser plus ou moins la puissance de ce démon, chose qui serait utile si ils devaient en venir à se battrent. Le bras du démon s'enflamma alors, les flammes semblaient noir et la chaleur dégageait été semblable plus ou moins à celle de l'enfer, le démon le savait pour y avoir vécut un bon moment mais, cela dit, la chaleur n'était pas encore aussi grande qu'au royaume des ombres. Une fois la balle réduite en poussière, Garakan ;laissa retomber son aura et Néro se reconcentra à nouveau vers lui.

Son air était sérieux et, apparement, il était bien plus calme qu'au par avant. Il se remit à parler et le démon l'écouta avec attention; alors ainsi il voulait reprendre à zéro avec Garakan ou plutôt, il lui proposait de reprendre à zéro ou de livrer bataille selon le choix du démon. Il ajouta également qu'il était las de ne trouver personne à sa hauteur et, Garakan était persuadé de pouvoir donner du fil à retordre à Néro si pas le vaincre mais, d'un autre coté, le petit-fils du Légendaire Sparda serait un allié de taille surtout que, apparement, les autres démons ne semblaient pas vraiment avoir l'étoffe des démons. La pluie commença alors à couler, cela ne géna pas vraiment Garakan car, le peu d'aura qui émanait de lui faisait s'évaporer l'eau avant même que la pluie ait l'occasion de le toucher. Néro s'vança alors vers le démon et lui proposa de le suivre jusqu'à son domicile. il tourna ensuite les talons et avança mais, il était probablement sur ses gardes puisque le démon ancestral n'avait pas encore accepter sa proposition. Garakan tourna alors son regard vers la princesse qui semblait vouloir s'isoler; bien, plus rien ne le retenait, il venait sans doute de se trouver un futur allié de taille ou, du moins, il l'ésperait légèrement. Il retira alors sa lame du sol, celle-ci brilla d'une lumière verte intense, montrant qu'il avait placer un piège en cas de combat et il sourit. Il rangea sa lame avant de commencer à suivre Néro et de lui dire.


"Très bien Néro, oublions cette histoire et reprenons à zéro toi et moi. Après tout, j'avoue que si tu es le décendant de Sparda, je préfère te comptait parmis mes alliés que parmis mes ennemis et puis, tu semble être le seul ici à être digne du rang de démon. Tu dis que cette princesse est censé mener les démons à la victoire? Dans ce cas, je pense qu'il vaut mieux nous préparer ensemble à devoir défendre notre vie car, je doute de sa capacité à le faire."

[Si je viens encore mais, à cause d'un bug de pc et d'énormément de boulot scolaire, j'ai pas eut l'occasion de répondre avant vraiment désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   Jeu 7 Fév - 23:50

La porte de la maison de Nero claqua derrière Garakan. Celui-ci s’adressa à Nero et accepta de tout recommencer. Le démon ancestral trouva comme Nero que la princesse des Ténèbres n’avait pas l’étoffe d’une dirigeante pour les démons. Ensuite, il accepta également qu’ils deviennent alliés. Tant mieux, Garakan avait aussi l’air d’être fort et il l’avait senti analyser son pouvoir il y avait quelques instants. Avait-ils saisit toutes les informations que Nero et Ténèbra avait transmise ? Il le saurait un jour. Heureusement, il restait des zones d’ombres sur l’empire démoniaque et la vie de Nero. Le jeune démon regarda Garakan et lui demanda.

« Tu veux quelque chose à boire et à manger ? »

Nero attendit la réponse de Garakan en l’invitant à s’asseoir dans le salon. La pièce était rectangulaire et de couleur pourpre. Des tableaux de la Grande Guerre et d’anges décimés ornées les murs, on trouvait sur les étagères des objets divers et étranges dégageant une aura bizarre, un canapé de cuir rouge sombre se tenait au milieu de la pièce en face d’une table basse noire. Nero invita son hôte à s’installer sur le canapé et passa devant la cheminée qu’il alluma en passant sa main droite sur le bois sec.

Des questions fusaient dans la tête de Nero. Garakan connaissait-il sont grand-père ? Lui aussi était un démon ancestral mais était-il connu dans cet autre monde ? Certainement, sa réputation avait du se répercuter au-delà d’Eternia. Mais il devait en être sûr… Ensuite, il se souvint de ce dont il avait parlé avec son père le jour du tournoi. Ténèbra avait donc trahi les démons ? Il fallait aussi qu’il confie cela à Garakan mais plus tard, pour l’instant seul son propre passé l’intéressé. Il s’avança donc avec une bouteille de whisky et des « chips » fortement pimenté comme les appeler les humains. Il disposa le paquet au milieu de la table et se sorti deux verres. Dans l’un, il mit du whisky mais il attendit pour l’autre la réponde de Garakan qui paraissait bien silencieux. Ensuite, il n’arriva plus à se retenir et il posa la question qui lui tenait tant à cœur et dont la réponse engendrerait ou pas de nombreuses autres questions qui restaient sans réponses.


« Tu connais… Mon grand-père ? »

Le sort en était jeté. Seul le temps allait révélé à Nero s’il aurait une réponse à toutes ses questions qu’il se posé depuis toujours et que ni ses parents, ni les livres les plus anciens de la bibliothèque impériale ne lui avait donné. Et si… et si une entrée vers un autre monde se trouvait dans les ruines ? Un monde où l’on parlerait de son grand-père ?? Il se rendit bien vite compte des bêtises auxquelles il pensait et les chassa de sa tête. Il devait attendre et espérait. Oui. Attendre et espérait…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivé d'un démon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivé d'un démon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of Eternia :: Abyss :: Tarsis :: Forteresse Ardente-
Sauter vers: