The Legend of Eternia

Acte II de la Prophétie : la Colère des dieux, Chapitre 1 : les Envoyés de l'Apocalypse...La guerre semant le Chaos sur Eternia les dieux veulent s'en méler. Quel rôle jourez vous dans cette histoire ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En quête d'une vie perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En quête d'une vie perdu   Dim 16 Mar - 20:11

Voilà bientôt une semaine que Altrearosa était partie de sa terre natale pour cette quête folle que lui avait confié les autres maîtres-druides, tous plus peureux les uns que les autres, ils se disaient puissant mais ne pouvait rien faire en cas de crise préférant envoyer des novices à une mort certaine pour faire croire qu'ils agissaient plutôt que de s'y risquer eux-même, elle avait encore une fois dut accepter une mission périlleuse pour ne pas laisser partir un apprenti qui n'aurait rien put faire, de part son inexpérience et la difficulté de la tâche. Cela faisait depuis le matin qu'elle avait quitté le sentier sécurisé pour chercher une source au malheur de cette forêt. Chaque brin de vie, chaque touche d'herbe, chaque arbre refusais de lui parler et même pas se parlais entre eux, elle n'avait encore jamais vu un aussi grand renfermement dans la nature sauvage et cela l'inquiétait. Une mission noble même si prit pour de mauvaise raison de d'essayer d'aider la forêt des ombres mais il lui fallait comprendre ce qui se passait avant de vraiment pouvoir se mettre au travail, mais deux problème se posait: Les métamorphes ne l'acceuillerai pas tendrement et, plus dans son but, il n'y avait aucun indice pour la diriger et à cause de cela elle devait tourner en rond à la recherche de quelque chose qui n'existait peut-être pas ici.
Les arbres étaient presque morts, s'accrochant à un fil moisi et rongé par le temps pour ne pas sombrer complètement dans ce lieu dont personne ne revenait . Même la terre et l'herbe folle d'habitude si vivant en tout lieu ne semblait plus vouloir vivre dans ces conditions et la nuit arrivant n'allait pas arranger ces recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Dim 16 Mar - 21:00

Arkham avait parcourut de nombreux kilomètres avant d’arriver enfin
à destination : la forêt des ombres. Il avait décidé de partir tôt dans
la nuit précédente pour arrivait à l’aube dans cette forêt qui ne
laisser passé aucune lumière qu’elle soit solaire ou lunaire. Une
obscurité totale régnait en ces lieux et cela ne déranger en rien le
vampire, cela l’arranger même. Cette forêt dégageait une fraîcheur
importante et une basse brume arpentait les sentiers du bois. Un
sentiment d’effroi, de silence et mort semblait s’élevait en ce lieu si
étrange. Arkham n’en avait que faire, en son royaume aussi régnaient
ces sensations. Le jeune prince ferma les yeux et se laissa guider par
le vent. Ténèbra lui avait dit que le vent l’emmènerait jusqu’à la
reine Morgane. Il était en mission pour trouver celle-ci et lui
quémandait de créer une alliance entre les deux peuples contre les
êtres de Lumière.

Arkham s’enfoncer de plus en plus dans la forêt guider par le vent qui
le poussait de plus en plus profond. Soudain, un bruit rompit le
silence du lieu : une branche venait de craquer. Le vampire s’arrêta et
regarda de tout côtés. Etais-ce Morgane ? Ou juste l’un de ces
métamorphes errants ? Après l’observation scrupuleuse qu’il venait
d’effectuer, il put apercevoir à une cinquantaine de mètre de là, une
silhouette floue. Il dévia de la course du vent pour s’avancer
lentement et silencieusement vers cet individu.

Ils n’étaient maintenant plus qu’à quelques mètres l’un de l’autre.
Arkham était assez près pour discerner les traits de la jeune femme qui
se tenait devant lui. Elle avait des cheveux clairs un mélange de blond
clair et de blond plus foncé, des yeux qui reflétait une lueur bleutée.
Elle était assez mince et jolie mais… C’était une elfe ! Arkham
remarqua rapidement les longues oreilles qui ornaient sa tête. Il resta
sur ses gardes : rien ne pouvait le faire repérer comme vampire. Ses
canines étaient rétractiles et comme les chats, il les gardés rentrer
avant l’attaque. Il l'accosta gentillement pour essayer de soutirer
quelques informations.


"Bonjour charmante demoiselle, que faites vous seule dans cette forêt obscures par un froid pareil ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Dim 16 Mar - 21:51

Un homme apparut prêt d'elle, il ne semblait à première vue pas menaçant mais le simple fait de rencontrer quelqu'un ici alors que la nuit avait recouvert le monde de noirceur ne pouvait inspirer que méfiante, l'ambiance du lieu n'arrangeant pas les choses elle ne put que le dévisager ouvertement, une main sur la paume de son épée prêt à contrer toute éventualité.

"Bonjour charmante demoiselle, que faites vous seule dans cette forêt obscures par un froid pareil ?"

Son ton aguicheur ne la tromperais pas, peut-être était-elle trop méfiante mais son intuition ne l'avait encore jamais trompé et elle préférait l'écouter. C'est sur un ton entre étonnement et méfiance qu'elle répondit.

- Que viens faire un homme dans un lieu aussi profondément dans les ténèbres à une heure où seul le mal parle librement.

Elle même se trouvait trop franche avec lui mais il valait mieux être sûr dès le début plutôt que de laisser persister un doute. Elle gardait un regard sévère sur lui, essayant de garder un aspect de force même si sa puissance magique était terriblement réduite ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Dim 16 Mar - 23:36

La jeune femme parla sur un ton de méfiance mêlé à de l’étonnement. Ainsi, elle avait des soupçons quant à la présence d’Arkham en ces lieux. Il fallait lui faire changer d’avis et pour cela la très grande intelligence donc il fut doté ne fut pas de refus. Il créa une histoire en tout point convenable, se basant sur des faits et personnes dont il avait déjà entendu le nom, et se mit à la raconter à la jeune elfe sur un ton calme et dégageant une sensation douce de chaleur et de sympathie.

« Ainsi donc, charmante demoiselle, vous avez des soupçons envers moi ? Mais laissez moi vous détrompez. Je ne suis ici qu’au nom d’une contrée se nommant Ergoth. Je ne sais si vous connaissait cette région mais cependant je le suppose car, d’après ce que je peux en voir, vous êtes une elfe et devait provenir du territoire de Qualinesti et le chemin le plus court pour vous mener en cette forêt est celui qui passe près de Solace, la capitale de la région humaine. Pour continuer mon histoire, je fus envoyé par un général du nom de Reiil en cette région pleine d’effroi pour rencontrer Morganne. Cette dernière est, comme vous devez le savoir, la reine des métamorphes et j’ai comme mission de lui parlait dans le but établir une future alliance avec le peuple humain. Comme le dit la légende, les vents qui souffle dans cette forêt mènent tous à leur Reine qui ne vit que la nuit. Alors que les vents me poussait, j’ai entendit retentir un bruit et c’était vous cher mademoiselle. Je me suis donc dirigé vers vous pensant d’abord que vous étiez la dénommé Morganne mais à ce que je vois ce n’est pas le cas. Et vous, pourrais-je savoir le motif de votre venue en ces lieux ? »


Arkham devait certainement avoir réussi à établir un contact positif avec la jeune elfe. Il avait utilisé les nombreux cours de théâtre qui lui furent offert à son avantage et ne cilla pas, respirant normalement et faisant ressentir les émotions adéquates. Rien n’aurait su dire qu’il était en fait le prince des vampires et qu’il essayait d’apprendre des choses au sujet de l’elfe.

L’aura Ténébreuse qu’il dégageait auparavant avait l’air d’être aspiré par les arbres. Oui, la forêt se nourrissait de l’énergie qu’il dégageait et l’elfe n’arrivait donc pas à sentir cela. De plus, le vent soufflait toujours et sa fraîcheur était tel qu’à chaque contact avec la peau on ressentait comme une pique de glace nous traversé de par en par jusqu’à la moelle où régnait un bon nombre de nerfs sensitif. Un cri de hibou retentit et son écho continua à se faire entendre quand l’elfe se mit enfin à parler…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Lun 17 Mar - 8:38

L'homme lui expliqua la raison de sa présence ici, c'était plausible mais une simple erreur s'était glissé à l'intérieur, une erreur prouvant que ce qu'il disait n'était totalement vrai, l'elfe n'accorderait pas sa confiance aussi facilement, surtout dans de pareil circonstance. Il lui fallait contacter la nature environnante coûte que coûte pour ne pas être complètement démunie mais la tâche semblait plus ardue que jamais la rejetant tout simplement et violemment au lieu de l'ignorer comme elle avait fait jusque là, elle en comprit pas cette réaction mais se doutait qu'il devait y avoir source de conflit tout prêt, il lui fallait trouver ce que c'était. Cela faisait un court moment maintenant que le silence était établi depuis la tirade de cet homme.

- Que d'excuse que voilà pour prouver votre présence en ce lieu. Si la reine vous cherchez au palais vous la trouverez, à peine y serez vous que la maîtresse de ces lieux vous sentira. Et humain saurez que l'alliance antique des anges à mon peuple n'est aujourd'hui plus aussi limité. Votre demande d'alliance n'est que palabre d'un inconnu de ces terres. Faites sortir mot de vérité ou partez car en ma présence vous n'êtes souhaité.

Elle était suffisamment éloigné de cette personne pour être prêt à un éventuel combat même si elle ne le voulait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Mar 18 Mar - 1:45

« Excusez-moi mais me saurais-je mal exprimer ? Ce palais dont vous me parler, après des heures je ne l’ai pas encore trouvé. Je pensais apparemment à tort, que les vents m’y emmèneraient. Ensuite, pourriez-vous m’expliquait ce qu’à avoir avec tout cela le Traité de Lumière ? Je demande juste, au nom de la paix et de la sincérité, un traité entre mon peuple et celui des êtres capables de se métamorphoser. Croyez-vous vraiment que mon coeur puissent être mauvais et mes paroles si bien pensé ? Si c’est le cas, chère mademoiselle, désolée de vous avoir effrayé. Je ne suis que soldat en mission, après quelques lunes passée, loin de ma région depuis un bon nombre de journée. Les chevaux que j’avait lors d’une nuit on cavalée. Je me retrouve ici seul, presque accusée, par vous, chère madame, de terrible méfait. Pourtant sachez, que rien du tout je n’ai fait. Si en quoi que ce soit je puisse vous le prouvez, mettez-moi à l’épreuve et je la réussirai. »

Il montra ces talents de rhapsode en faisant rimé ces phrases un maximum comme elle l’avait par ailleurs fait. Certes, cela lui paraîtrait étrange mais des êtres maléfiques saurait-il si bien parlait ? Fichtre que non, à part des grossièretés et des phrases vulgaires, arrosé d’alcool et de verre de bières, de combat, de sang et de misère, ces créatures rustres n’ont pas de manières. Ainsi, cet enfant avait appris l’éloquence dans les livres qu’il avait lu et à force de voyager. Il l’utilisa donc à bon escient et à force de courage et de patience, il arriverait à se faire cet elfe une confidente. Ou du moins, il essayerait. Dans tous les cas, il progresserait : soit par l’éloquence, soit par le combat. Il attendit la réplique de la jeune elfe qui n’allait certainement pas en restait là. Le vent dans les branches soufflait, les hiboux hululait, les loups hurlait et tout ça créer une musique lugubre et effrayante qui, jusqu’à leur oreille, arrivait. Arkham jouant le rôle d’un humain simula un frisson, ce qui devait tenter à faire changer l’elfe de conclusion. Il posa son regard sur un arbre aux creux duquel se trouvait quelque insecte répugnant dont le nom lui était aussi inconnu que celui des autres insectes de ces bois. Par contre, il connaissait, de nombreux remèdes pour de leur poison se préserver. Il continua de fixer ce point jusqu’à ce que l’elfe lui réponde soudain.



[Bon j’ai essayé de faire un RP plus en rimes comme tu as pu le remarqué. Dit moi ce que t’en pense, j’ai fait ça car ton passage de discours faisait un peu dans les rimes donc voila ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Mar 18 Mar - 9:39

[J'essaie de faire genre rime pour simuler "une langue chantante" des elfes. Je trouve ça plus marquant et plus révélateur de la manière de parler des elfes de pur souche]

Il se disait humain mais ne réagissait pas comme les autres de sa race, essayant vainement de parler courtois de simuler un frisson par-ci, une peur par là, mais cela semblait si faux qu'elle ne pouvait plus le croire.

- Point de mot être qui se dit homme! Point de vérité en tes mots, si le palais tu ne trouve c'est qu'en ses bois tu n'es accueilli. Et qui ignore que l'empire d'Ergoth et la terrible forêt des ombres et son peuple sont déjà allié avec anges et elfes ne peut-être ce que vous prétendez.

Elle recula d'un autre pas, prenant plus clairement en main sa lame, sans toutefois la dégainer, elle ne savait pas réellement bien la manier mais elle pourrait bloquer un premier coup prendre l'avantage ensuite par magie. Par voeu elle ne pouvait frapper en première mais cela ne l'empêchait pas d'être prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Jeu 27 Mar - 17:40

Arkham reconnut que la jeune fille était intelligente même si elle se baser sur des faits non officiel qui n’étaient que des projets sans réalisation concrète. L’alliance des humains avec les peuples de la Lumière avait créé un conflit interhumain. Le roi annula donc sa décision en remarquant que son peuple était aussi différent sur ce point de vue. Il en fut de même pour les métamorphes. Ces deux peuples sont composés de bons et de mauvais et, tant que ce sera le cas, aucunement ils ne pourront s’allier excepté si les souverains deviennent des dictateurs. Cependant, des groupes d’humains ou métamorphes quitte chaque jour leur lieu de vie pour rejoindre la Lumière ou les Ténèbres. Ainsi, ils décident eux même de leur vie. Mais une union entre humains et métamorphes n’est pas à rejeté. En effet, ces deux peuples ont un passé identique, un même présent et un futur qui normalement se ressemblera. En plus, les humains bons aideront les métamorphes du même genre et inversement. L’elfe en face de lui était-elle aussi stupide pour croire une véritable alliance possible entre ces peuples et la Lumière ou les Ténèbres ? Arkham était stupéfait et consterné qu’elle puisse croire cela.

« Vous doutez de ma parole ? Ne savez-vous pas que ni les humains, ni les métamorphes ne sont allié ni aux anges, ni aux démons ? Certes, il devait y avoir une alliance entre nos peuples mais des conflits interne on empêcher cela. De nombreux humains sont pour le bien mais une bonne partie est pour le mal aussi. Le conflit était d’une ampleur tel que le roi expliqua cela à Lumina et ne rejoins pas votre cause. Il en fut de même pour les métamorphes. Par contre, les humains et métamorphes ont de nombreuse similarité et une alliance entre ces peuples ne serait pas à rejeté. Me croyez-vous maintenant ou dois-je vous le prouvez par quelque manière qu’il y ait ? M’enfin que vous me croyiez ou non, là n’est pas la question. Le seul problème est que si vous ne me croyez pas cela signifie donc que vous ne me faites pas confiance et donc, je serais au regret de vous faire oublié tout ceux que vous venez d’entendre, voir ou subir.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Ven 28 Mar - 23:53

Cet homme insistait sur ce fait, appuyant sur des évènements récents et anciens, il lui fallait gagner du temps, pour vérifier vraiment si ces dire étaient en accord avec ce qu'il disait, mais il lui était subitement impossible depuis que cette personne était là de trouver la moindre trace de vie, se faisait repoussé de toute part au lieu de cette ignorance qu'elle affrontait autrefois, la source était sûrement plus proche, peut-être cet homme n'en était en faite vraiment pas un et qu'il canalisait cette source, un indice peut-être. Il lui fallait jouer le jeu jusqu'à ce qu'elle puisse vérifier d'elle-même. Une excuse profonde pourrait passer, une semi-soumission peut-être ou du moins. Elle baissa le regard, regardant le sol, ses oreilles si fier semblèrent presque se rabaisser telle un chien.

- Ce que vous dites est peut-être réalité en ce monde. Cela fait depuis tellement de temps que je ne fréquente plus les êtres d'intelligence que certaine chose récente encore m'échappe.

Elle se mit à genoux, se prosternant d'une manière guerrière sans perdre pour autant ses gracieux mouvements, avant de se relever, droite et fier malgré son regard plein de confusion suite à cette erreur.

- Je vous suivrais dans cette immense forêt, vous aidant au milieu de cette nature torturé. Je me doit au moins de faire cela pour me faire pardonner, j'espère que cela vous suffira à vous rembourser cette agression honteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Mer 9 Avr - 19:16

« Oh ! Dame ! Ne croyez pas que je désire que votre agenouillement devant moi. Je ne serais où partir, si ce n’est me cacher sous terre, et les joues seront aussi rouges que des braises dans une cheminée. Je vous pris de vous relever, car de gêne je suis épris. Et je suis désolé, si vous en avez trouvez la nécessité. Quand à votre aide, si cela est une chose que vous désiriez, je ne refuserais en rien la compagnie, sans vouloir vous offensez, d’une si jolie jeune femme à mes côtés. Par contre, si cela devait vous embarrasser par quelque problème que se soit, ne vous sentez pas mon obligée. Je comprendrais votre crainte certes bien fondée. »

Il tendit sa main d’une couleur aussi blanche que l’ivoire dont étaient faite les défenses d’un éléphant et dont la chaleur n’arrivait même pas à l’égal de celle du marbre. Cette main blanche et glacée toucha la jeune elfe qu’Arkham aida à remonter. Il se rendit compte de la bêtise qu’il eut en voulant aider la jeune femme à se remettre debout. En effet, il est rare qu’un humain est une main des plus froides dans un endroit où il faisait relativement chaud par rapport à la saison et que ceux peuples d’idiots est une main dot la candeur avait d’égale la neige immaculée qui tombée éternellement en Neraka. Arkham se tourna vers Sulfura, déesse des flammes et de la lumière pour qu’elle l’aide à ne plus faire d’erreur grotesque qui le mettrait coupable aux yeux d’Altrearosa. Elle devait être surprise mais certains hommes avaient cette particularité. Ils étaient rare mais pourquoi pas ? Après tout, qui ne tente rien n’a rien. Arkham attendit qu’elle en fasse une réflexion pour ne pas la devancer et se rendre coupable…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Jeu 24 Avr - 22:26

L'homme lui tendit une main sûr pour qu'elle se relève, elle l'accepta sans problème mais à ce contact elle ne ressentit que mort et violence, non pas une nature profonde mais des ondes négatives émanant réellement de lui, seul un être abjecte de nature, cruel et sanguinaire pouvait posséder une telle puissance cachée, mais jamais le royaume d'Ergoth n'enverrais un tel homme négocier quelque chose de si important. Mais il lui fallait savoir plus précisément, et faire comme si de rien n'était. Savoir ce qu'elle pouvait caché et ce qu'elle devait dire pour ne pas sembler étrange. Sa main était froide, et sa peau pâle, elle le remarquait à présent plus proche, cela ne pouvait échapper à personne, mais elle pouvait taire sa connaissance magique et lui faire croire qu'elle n'avait rien remarquer pour le reste. elle n'aurait pas de mal à jouer la comédie, les expressions elfique étant dur à comprendre correctement.

- Votre main, dit-elle d'une manière surprise, elle est si froide... et votre teinte si blanche... Êtes-vous malade? Ou ne serait-ce qu'une impression maladroite de ma part?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   Jeu 22 Mai - 0:30

Arkham se mordit les lèvres, pourquoi avait-il dut faire se faux pas qui le plonger droit dans le fossé ? Pourquoi avait-il dut tendre sa main à cette jeune elfe qui devait désormais caché sa méfiance pour savoir ce que manigance Arkham. Il devais trouvait réplique de suite comme lui avait appris sa mère, sans hésitation, l'on peut quasiment tout faire croire. Alors, il garda son sérieux et s'accrocha pour répondre rapidement à la jeune elfe.

"En effet, ma santé n'est pas au plus haut point. Bien qu'il fasse chaud, je ressens des frissons et un froid me paralyse comme si j'étais hanté par des forces obscures. Cela fait quelques jours déjà qu'il m'arrive la nuit d'oublier ce que j'ai fait. Peut-être suis-je posséder ? En tout cas, il me faut rencontrer la reine au plus vite pour que je puisse revenir à Ergoth pour me soigner..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête d'une vie perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête d'une vie perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» b747-400 f UPS perdu
» photos perdu sur mon PC
» [Raid 10] Chimaeron a perdu son buff d'immortalité
» Nom du Lapin perdu ...
» La catapulte au début... (le jardin perdu du senseï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of Eternia :: Forêt des Ombres :: La Forêt :: Les Sentiers Perdus-
Sauter vers: